New Zealand, oh yeah!

3 avril 2010

Ah oui le merveilleux vo-ya-aa-a-ge!

Publié par lauremoua dans Mon voyage

Chers amis, lointain ou tres proches. J’ai passe mes 3 dernieres semaines a vadrouiller dans la partie Nord de l’Ile de Nord, attention j’ai pas dit le Northland, je fais juste un decoupage geographique. Chacun peut donc se munir d’une paire de ciseau et decouper sa carte de Nouvelle Zelande en suivant les pointilles, et concentrer son attention sur la partie sus nommee, pas de jeux de mots graveleux s’il vous plait. Pendant ces 3 semaines donc, ou plutot les deux premieres puisque durant la derniere il n’y a pas eu de deplacement dans l’espace, j’ai consciencieusement redige un journal de bord, rien que pour vous, mais au final je suis bien contente de l’avoir pour moi aussi. Je m’en vais de ce pas vous le conter. Vous pourrez suivre mon aventure en image en ouvrant l’onglet de l’album photo illustrant mon recit, j’ai nomme « A la decouverte des beautes du Nord ».

16.03.10

Depart a 1h30 p.m., apres une derniere session de surf in Mount Maunganui. Direction Coromandel. Premiere halte a Whangamata, a 1 heure de route au Nord, principal spot de surf de la penisule du Coromandel. L’endroit n’est pas exptionnel, une bourgade de plus le long de la cote, et les vagues ne sont pas au rendez-vous. On continue donc a longer la cote, jusqu’au minuscule village d’Opoutere. Et la ooooh, aaaaaah, fabuleux! Une petite route sinueuse a flanc de colinnes luxuriantes nous amene a ce hameau, entre lagune et vegetation, en vrai petit paradis! Le YHA est niche dans la vegetation, on y respire la paix, combles. Malheureusement il est complet! Mais la gentille madame trouve une tente a nous prete. Resultat, on en profite toute autant pour encore moins cher. Y’a un poil a bois comme a la maison!La plage est absolument sublime, sauvage, bordee par la foret. Et on a la chance d’avoir de jolies petites vagues rien que pour nous! J’ai achete de la confiture de cassis ca me fait penser a chez Mamie :)

17.03.10

On decide de rester une nuit de plus tellement l’endroit est agreable. Nate et moi decouvrons les joies du trampoline (peut etre plus moi que Nate). On est alle se balader a travers le bush en haut de la colinne qui surplombe le YHA. Y’a des arbres qui poussent sur des rochers. Des vilaines feuilles m’ont coupe les pieds.Le soir on decouvre les joies du Risk, apres 1h a essayer de comprendre les regles et 2h de jeu, on abandonne, mais je crois que Nate aurait gagne, le vilain.

18.03.10

Et une journee de plus. Parce que la houle va se lever et que les spots plus au Nord sont trop dangereux pour surfer de plus grosses vagues. Donc expedition a Whangamata puisqu’il parait que c’est le meilleur spot de Coromandel. Resultat, de vilaines vagues qui ferment, pas bon. Mais c’est la journee surf, apres pas de houle jusqu’a la fin de la semaine. Alors apres s’etre rappatrie au camp de base, et avoir fait le mythique brownie de Nate (officiellement nomme meilleur brownie du monde par lui et moi, si vous etes sage vous en aurez), on part a notre plage paradisiaque. Re surf. Jolies vagues qui se deroulent. Toujours bien creuses et rapides ceci dit. Sucky take off (dur de se lever). Y’a du boulot pour moi mais on etait contents. Retour au couche du soleil, comme on les aime.

19.03.10

Cadeau de depart, un splendide lever de soleil! Y’a du brownie pour le p’tit dej, miam! En route pour Hot water Beach, toujours vers le Nord! Une plage reputee pour ses sources d’eau chaude. Il suffit de se creuser une petite piscine dans le sable au bon endroit. Unfortunately, quand nous arrivames, la maree etait haute, couvrant donc les petites sources. Mais, fortune dans notre infortune, y’a des vagues, et des belles! J’ai meme eu la chance de beneficier d’un cours de surf gratuit car il s’est trouve qu’un prof (de surf) etait dans l’eau en meme temps que nous. Il m’a vu me gameller comme une pauvrette et est venu m’aider, me conseiller, et m’a propose qu’on echange nos planches parce qu’il avait une long board. Ca change tout! Ensuite petite viree to Cathedral Cove, une des plus belles plages du monde parait il, cf photos. Puis retour a Hot water Beach pour creuser notre trou. Y’avait beaucoup de monde alors on est alle squater la piscine d’atrui, quand on en a eu marre de creuser pour des prunes. Enfin escale a Whitianga, dans un backpacker face a la mer, avec de grandes baies vitrees tout du long. Et pour le diner, crepes!

20.03.10

Demi-tour, on se supporte plus! Naaaan c’est une blague :p Juste changement de programme. Au lieu de continuer jusqu’a l’extreme Nord du Coromandel, on va a un festival de bouffe a Paeroa, au Sud du Coromandel. Ben oui c’est ca de voyager avec un chef! Ca lui faisait tellement plaisir le petit! Resultat, le festival n’en est pas vraiment un. C’est plus la foire du village avec 2 3 stands de bouffe qui n’ont rien d’extraordinaire (le festival s’appelait wild quelque chose, on s’attendait a de l’exotique!). Les ennuis commencent, on n’a pas vraiment prevu ou aller ensuite. Alors on trace au Nord, bien plus au Nord, pour finalement arriver fourbu, a la tomber de la nuit, dans un camping bien bof comme on les aime pas, pouet. L’endroit avait l’air joli mais du coup, on etait un peu decu.

21.03.10

On the route encore. Petite escale (de 2h), a Sandy Bay, parce qu’il y avait des vagues. C’est genial de rouler comme ca et plof, on s’arrete parce qu’il y a des vagues! Et nous voila reparti. On achete une tente ca sera plus economique! Apres moultes hesitations et questionnements, on finit par mettre le cap sur une vieille maison coloniale reconvertie en backpacker qui me rappelle fortement la maison, pres de Taupo Bay. Laquelle baie est magnifique. Pas de vagues mais splendide. Un petit hameau est niche en son sein et des massifs rocheux la borde, whaou! D’en haut on a vue sur la fameuse Bay of Island ou on n’est pas alle parce que trop touristique. Au menu du soir pizza (on arrete pas de se faire peter le bide!). Et puis on a passe la soiree a planifier la suite des evenements, un peu d’organisation que diable! (Je sais pas si vous avez remarque mais ces deux derniers jours, on a conduit sans vraiment savoir ou on allait en finissant par  choisir un backpacker qui nous semblait chouette).

22.03.10

Toujours pas de vagues a Taupo Bay, c’est pas de bol. En route pour le Far North. On a pas pousse jusqu’au Cape Reinga mais on est alle au Giant Dunes qui sont, geantes! Absolument magnifique. On a passe un bon moment perche sur l’une d’entre elle, a contempler alentour. Je ne sais pas si ca vous l’a deja fait mais moi quand je me retrouve face a des immensites comme ca, c’est un peu comme si le temps s’arretait. D’un seul coup ma vie se met sur pause, il ne reste que la terre, le ciel, la mer, l’univers, c’est assez apaisant, quoiqu’un peu bizarre! Sur le chemin du retour je me suis achete une portion de frite a 3$ parce que j’avais un gros creux (c’est bien hein?), et je me suis retrouvee avec un paquet d’environ 500g, ils sont fous ces kiwis! Ce soir notre camp se trouve au bout de la Karikari peninsula, dans un camping du DOC. Une fois arrive on part en crabe hunting dans la baie, ca grouille de partout dans les rochers, y’a meme des bulots et tout. On se serait bien fait une platree le lendemain mais on repartait alors ils auraient pas trop aime le voyage. On est tout demunis sans cuisine, les campings c’est pas pour nous. Dorenavant on campera dans des backpacks, sans blague on veut d’la bonne bouffe! Ceci dit l’endroit est magnifique. Splendide coucher de soleil.

23.03.10

Mouahaha, Nate a foutu la voiture dans un fosse a peine parti de la baie! Pas de panique pas de casse. Juste un petit retard dans l’itineraire. C’est pas vraiment de sa faute la route etait gravelee et y’avait un eboulement dans le bas cote. Bon d’accord il a freine pour l’eviter, gne :D Deux maoris bien bruts de decoffrage nous on sorti de la avec leur 4×4. Ah oui parce qu’on etait coince. Enfin la voiture. J’ai pas pense a prendre de photos! Nate a voulu les payer mais ils n’ont rien accepte d’autre qu’un pack de biere. Nate en a achete deux, ca picole par ici! Toujours rien a surfer, crotte, c’etait au programme de la journee! Alors on a mis le cap sur un backpacker qui s’annoncait prometteur, perdu dans le bush au bord du Hokianga Harbour, cote Ouest. Resultat: terrible! Les proprietaires, deux australiens, on fait un boulot formidable. Ils ont tout bati eux meme. Et pour couronner le tout ils sont adorable! On sent qu’ils ont fait ca par plaisir et non pas que pour l’argent, contrairement a beaucoup d’autres. Si c’etait pres de la cote on serait probablement reste ici plus longtemps. Malheureusement il nous faut 45 min pour acceder a la plage la plus proche. To surf or not to surf.

24.03.10

On a pris le ferry pour traverser le Harbour. Projet, aller les voir les arbres geants; les kauris, a 50 km plus au Sud. Le premier, le plus grand, c’etait pas vraiment marrant. Il etait a 5min du parking, juste au bord de la route. Mais ensuite on a fait une petite marche dans la foret. La y’avait beaucoup de kauri de moindre taille mais toujours tres consequents pour des arbres. On a vu les 4 sisters, 4 specimens considerables qui ont decide de pousser colles les uns aux autres. La balade se terminait au pied du Father of the Forest, magnifique, un kauri qui en impose! On projettait de passer la nuit dans un camping pour voir des kiwis (zozio) mais il s’est averre qu’il etait tres, trop, cher. Moralite, on decide qu’on etait quand meme vachement bien a Opoutere. On a vu ce qu’on voulait voir, on a en marre de rouler, on veut surfer et larver dans ce petit coin de paradis. Mais la route et bien longue, alors on fait escale sur la cote Est, dans l’espoir de trouver une vague avant de partir.

25.03.10

Yahou, y’a de la houle sur la cote Est! Une petite, grosse, session, avant de repartir pour notre camp de base. L’idee, rester a Opoutere tant que les conditions sont bonnes, puis partir passer les dernier jours a Raglan (vous vous rappelez, la ou j’ai construit l’igloo-champignon) quand ca tourne. Y’a des bouchons a Auckland pis apres pose cafe. Nate est un faty boom boom, il faut qu’il mange sinon il devient fou :D Bon je l’accompagne en principe parce que je suis polie!! Resultat, il fait nuit quand on arrive a Opoutere mais on est tres tres tres content d’y etre, pret a se delecter de cette endroit calme, recule, sauvage, magnifique, et a profiter des vagues!

26.03.10

La vie est injuste parfois! Y’a pas de vagues et la proprietaire du YHA nous annonce que l’hotel est entierement reserve pour le week end pour cause de mariage. La grosse blasouille! Nous qui nous faisions tant de joie a l’idee de nous prelasser dans notre endroit favori! Trop « sick of driving » pour tracer direct a Raglan, on s’echoue dans le backpacker le plus proche, mignon certes, mais pourri en comparaison de l’elu de nos coeurs. Bon relativisons, on est en vacance, en bord de mer, l’hotel est largement confortable, on va larver toute la journee, ca pourrait etre pire! Apres une courte deception donc, on enjoy ce break dans notre road trip. Et puis il se trouve que j’ai vu des petites vagues pointer le bout de leur nez, donc on a quand meme eu une session sympathique, et le soir ratatouiiiiille! Miam! La recette du feu de dieu qu’on avait experimente a Gisborne, faut que je vous la face. A noter que notre activite principale apres le surf, c’est de cuisiner, puis manger :D Bonjour la ligne! Je l’ai dit, c’est ca de voyager avec un chef, mais c’est tres instructif, j’apprecie :) Vous allez voir ce que je vais vous mitonner quand je vais rentrer, vous allez apprecier. Pis on fait de pain tous les jours. Meme qu’il est bon!

27.03.10

Depart pour Raglan, et apres fin des vadrouillages. On decide de se la faire cool. Les conditions de sont pas encore bonnes pour surfer donc y’a pas lieu de se precipiter. On a entendu qu’il y avait un festival de voiture a Whangamata, alors on decide d’aller y jetter un oeil, comme c’est sur la route. Les amateurs auraient ete combles! Bon ca nous a vite lasse, on a trouve beaucoup mieux a faire a la plage, dans les vagues… On repart tranquillement pour Ralgan, pose cafe manger comme il se doit, on arrive avant la nuit, tout est bien qui finit bien!

Voila messieurs dames, ici s’acheve mon journal de bord. On a passe les jours suivant a surfer, jusqu’au 2 avril. Lever tot, reveil en douceur, petit dejeuner, une fois emerge on va surfe, apres on lezarde, ou on va prendre un cafe, on joue un peu de musique, on lit, pis on retourne surfer, pis on rentre cuisiner… C’est dur la vie hein! Ces derniers jours ont file comme le vent! Une chose est a noter quand meme, c’est qu’on a loue des longsboards (c’est des planches de surf tres longues). Et ca, mais alors ca, c’etait grandiose. Je me suis regalee. Ca faisait un moment que je galerais avec ma planche, et la c’etait pure eclate. C’est beaucoup plus facile de trouver son equilibre avec un longboard, et c’est beaucoup plus lent. Du coup j’ai bien plus de temps pour tourner, anticiper. Resultat j’ai reussi a suivre des vagues bien plus longtemps que tout ce que j’ai fait jusque la. Meme que Nate il m’a felicite. On a surfe quelques vagues ensembles, c’est unique. Le longboard a aussi la particularite qu’on peut avancer et reculer sur la planche, c’est une autre facon de suivre une vague. Alors qu’avec un short board, il va falloir faire varier sa trajectoire tout le temps en jouant sur l’inclinaison de sa planche. Et puis j’ai eu une tres belle gauche (c’est quand on tourne a gauche pour suivre la vague), alors que c’etait mon point faible jusque la. D’ordinaire je suis meilleure dans les droites. Enfin le point encore plus positif pour moi, c’est que ces deux sessions de longboard m’ont fait progresse sur mon shortboard. Le fait de pouvoir suivre une vague pendant si longtemps ca m’a trop aide, parce que ca m’a fait prendre conscience de l’importance de l’anticipation une fois que je suis dans la vague. Bref, j’etais aux anges.

Hier donc, on a quitte Raglan pour Auckland, car aujourd’hui Nate avait son avion pour l’Irlande. Il voulait m’inviter dans le meilleur restau de la ville mais ils etaient fermes ces couillons, pour good friday. Du coup il en a reserve un autre, et quand on est arrive, c’etait ferme aussi!!! On a fini par aller dans un asiatique super chic mais pas grandiose, si y’avait pas de problemes, ca serait pas Nate et Laure. Ca nous a bien fait rigole. Et puis finalement ce matin, on est alle prendre un petit dej en ville (ben oui quand meme fallait bien se dire au revoir autour d’une bonne victuaille), et la whoua, inattendu, c’etait juste exellent! Ah bon quand meme on s’en sort bien :D

Voila, ainsi s’acheve mon periple avec le petit chef. Je l’ai depose a l’aeroport, et puis au revoir, snif snif, c’est pas marrant, je suis toute triste.

J’ai decide de passer la nuit a Auckland pour me laisser le temps de decider ou je vais. C’est marrant, ca fait comme un nouveau depart. C’est plutot chouette en fait. Il me faut chercher ou est-ce que je peux trouver un boulot maintenant. Je voudrais un endroit sur la cote bien sur, busy pour etre sure d’avoir des heures, et ou je puisse rencontrer du monde. Je sais pas si je vais arriver a concilier tout ca. Je vais peut etre devoir faire des sacrifices, mais lesquels? Mais cette fois au moins, je serai sure de ou je vais, et je serai sure d’y trouver du travail. Donc quelle sera la prochaine etape de mon voyage, je ne sais guere, la suite bientot!

Je voulais faire une reference pour chaque photo mais la ca fait 6h que je suis sur internet alors je sature!!!

6 Réponses à “Ah oui le merveilleux vo-ya-aa-a-ge!”

  1. Nadine dit :

    ouahou le roman !

  2. lauremoua dit :

    Nadine a dit:
    3 avril 2010 à 9:21 éditer
    ouahou le roman !

    Ben oui depuis le temps que j’avais pas ecrit, la j’ai tout dit. Je trouve ca cool de faire un journal de bord en fait :) T’as reussi a tout lire? Je suis en train de telecharger les photos tu vas halluciner

  3. Nadine dit :

    ça y est j’ai tout lu :) garde courage petite Laurinette, un vide se remplit par un plein :) Et le meilleur plein c’est soit-même :) Les photos sont nice !
    Votre voyage a été foldingo ! alors ton projet,t’acheter une deuxième planche long board pour avoir les deux et alterner ? travailler dans du packfruit ? tu veux te poser pour remplir les caisses un peu ?
    Grace à toi, j’ai réécouté du boby ce matin :)
    Bonne musique aussi ;)

  4. Laure dit :

    Nadine a dit:
    3 avril 2010 à 12:21
    ça y est j’ai tout lu garde courage petite Laurinette, un vide se remplit par un plein Et le meilleur plein c’est soit-même Les photos sont nice !
    Votre voyage a été foldingo ! alors ton projet,t’acheter une deuxième planche long board pour avoir les deux et alterner ? travailler dans du packfruit ? tu veux te poser pour remplir les caisses un peu ?

    Ouaip je sais bien, mais parfois il faut un petit temps de readaptation pour etre capable de se reremplir avec son soi meme. Mais je suis bien d’accord avec toi. Ceci dit j’ajoute que selon moi, ce qui fait notre richesse c’est les autres, mais ca veut pas dire qu’il faut se remplir avec! Je sais pas trop ce que je vais faire pour l’instant parce que je suis un peu desoeuvree. Mais oui, va falloir que je bosse. Ou je ne sais pas. La longboard ca va pas etre pour tout de suite parce qu’il va d’abord falloir renflouer les caisses. Mais c’est clair que ca serait le top d’en avoir deux pour alterner! Et les photos c’est pas fini, il en reste quelques unes que j’ai pas eu le temps de telecharger!

  5. Tom dit :

    Une seule chose à dire :

    Ça fait rêver !

  6. Laure dit :

    Tom a dit:
    12 avril 2010 à 20:09
    Une seule chose à dire :

    Ça fait rêver !

    Et pourtant c’est bien reel :) Encore merci de m’avoir aide pour le forum! J’imaginais pas a quel point ca allait etre utile mais c’est vraiment mon principal moyen de partager avec tout le monde :-)

Laisser un commentaire

la terre n'est qu'un seul pays |
Location maison à 300 m de ... |
Rendez-vous à Namuncha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une année universitaire à C...
| Trip Australie
| Appartement à louer à Biarritz